[VS2] Théories

Une odeur de pomme cuite embaumait la pièce.Une tarte entamée finissait de refroidir sur le rebord de la fenêtre de la cuisine. La fillette jouait dans un coin auprès de sa grand-mère qui elle, se reposait dans son fauteuil.

- Ta maman ne devait pas venir aujourd'hui ? lança la vieille dame.
- Si, mais je sais pas ce qu' elle fait, répondit-elle machinalement tout en jouant avec ses poupées.

Doucement le soleil perdait de son éclat à mesure que les heures défilaient, et tandis que la nuit se faisait de plus en plus présente, le tintement de cloche de la porte d 'entrée se fit entendre.

- Maman ! ,s 'écria la fillette, sautant de sa chaise et se précipitant vers la porte.
- Ah te voilà enfin, nous allions passer a table , tu mange avec nous ? demanda la vieille dame qui elle aussi se dirigeait vers la porte.
La femme qui venait d 'entrer dans la pièce était d 'apparence chétive. Personne n 'aurait pu dire en la voyant qu 'elle était un paladin de haut rang et encore moins que c' était elle que l'Eglise de la Lumière avait envoyé a l 'institut Mananazem afin d 'étudier la tablette. Elle avait attaché son épaisse chevelure rousse en un chignon parfaitement lisse qui lui donnait un air sévère, mais cela n 'impressionnait pas pour autant sa fille qui l 'embrassait chaudement.

- Non merci, je ne reste pas. On m' attend à l 'institut, on vient de m 'informer que le texte de la tablette a changé.
- Changé ? qu'est-ce que tu veux dire ?
- Eh bien, le verset a changé, il dit désormais:

"Tous les coups sont permis, y compris les coups bas - surtout les coups bas.
Les versets de la survie ne s 'adressent pas aux cœurs épris de noblesse et d' éthique.
Que ceux-là se tournent vers les religions traditionnelles, se soumettent à un quelconque maître ou franchissent la porte qui mène dans les mondes de l'au delà..."

- C'est bien étrange, tu as une idée sur la signification de tout ceci ?
- Non, pour l 'instant, aucune. Enfin, de toute façon, je dois partir. J' étais venue te demander de garder ma petite Zophia, je ne sais pas combien de temps cela va me prendre, et comme ce n 'est pas une mission officielle de l 'église, je préfère prendre mes précautions.
- Oh oui, bien sur, je m 'occuperais d 'elle le temps qu 'il faudra. Posant un genou à terre, elle pris sa fille par le bras et lui dit:
- Tu vas rester quelque temps avec grand mère, j 'ai beaucoup de travaille à faire dans les jours qui vont venir et je ne sais pas quand je vais rentrer.
- Oh d 'accord, dis la fillette d 'un air triste. Tu rentres quand ? ajouta-t-elle.
- Je ne sais pas ma chérie, prends bien soin de ta grand-mère, d 'accord ? La fillette acquiesça malgré tout et fit un dernier signe de la main tandis que la porte de la maison se refermait sur elle.

Après une longue marche, elle arriva finalement devant l 'entrée de l 'institut Mananazem, où l 'attendait patiemment un Arisen.
- Dame Émeline, suivez moi je vous prie, Nefer Ur vous attend. Elle emboita le pas de l' être au visage émacié dans un dédale de couloir aussi long que complexe, croisant quelques gardes orcs qui, méfiant, la dévisageait bien volontiers tandis que les autres scientifiques Arisen était bien trop occupés a discuter entre eux et à commenter les inscriptions de leurs palettes holographiques pour lui prêter attention. Elle se retrouva soudainement dans une salle où une poignée de personne était penchée autour d 'une table ou reposait la tablette.
L'un des Arisens leva la tête pour finalement constater la présence d' Émeline dans la pièce. C'était Nefer Ur, le directeur de l 'institut, et l' invitant à se joindre à eux il dit:

- Nous avons commencé à étudier la tablette sans vous, j 'éspère que l' Église ne m 'en tiendra pas rigueur. Mais avec le changement qui s 'est opéré dans les écrits, nous avons craint de passer a côté de quelque chose.
- Vous avez bien fait, vous avez découvert quelque chose d 'intéressant ?
- Non, absolument rien. Nous avons bien des théories quand à la significations de ce nouveau texte, mais à l 'heure actuelle, nous ne pouvons rien affirmer.
- Des théories vous dites ? Qu'elle genre de théories ? Demanda-t-elle.
- En effet ! Intervint une ombre dans le coin de la pièce. Nous pensons que ce texte peux faire référence aux Junes et à leur chute. Ou plus précisément de l 'interaction entre les Elfes, les Junes et un obscurs peuple de Lézards dont nous savons peu de choses.
- Permettez-moi de vous présenter Threetox, il est archiviste au Conclave des Hauts Mages. Dit Nefer Ur.
- Qu' est-ce qui vous fait penser que cette tablette aurait un rapport avec cette histoire? demanda Émeline en serrant la main du mage.
- Eh bien c 'est simple, dans les révélations de Tka-rik, il est dit à ce sujet que les Elfes avait en premier lieu rencontré et vénéré les Junes pour leur apparence, puis, avec l 'apparition de ce peuple de Dragon, les Elfes ont délaissé les Junes et n 'avait d' yeux que pour ces lézards.Plus tard, ces deux races ont disparu s 'entretuant les unes les autres. Quand on sait ce que les Elfes ont fait lors de leur "Guerre de la beauté", on peux penser qu' ils ont du mettre fin à leur complexes narcissique d 'une manière peu diplomate.

Émeline se gratta la tête un moment, réfléchissant a ce qu'on venait de lui dire, et rétorqua:

- Je ne suis pas tellement convaincu, si le texte fait référence a une partie de l 'histoire de ce monde, cela doit être plus récent. Vous avez chercher du côté des Cultistes de Tep. Après tout cette tablette n 'est pas si vieille, et ils sont tout à fait apte a lancer ce genre de propagande.
- Nous y avons pensé, mais pour le moment, nous n' avons rien trouvé de vraiment satisfaisant.
- Je vais tâcher de me renseigner, je vais voir ce que les Faucons de Yasker auraient à me dire sur leurs activités récentes.
L 'assemblée se salua brièvement, et au moment d' arriver à l'unique porte de la salle, Émeline vit la poignée s 'abaisser et la porte s 'entrouvrir. Elle se trouva alors nez à nez avec Yasker.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Allods Online ?

162 aiment, 75 pas.
Note moyenne : (258 évaluations | 68 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Allods Online
(189 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

355 joliens y jouent, 1054 y ont joué.