Chronologie des événements de Sarnaut

- (~ 1) Sarnaut, Ancienne Ère.
- (350-1700) Les premiers Elfes, "Bataille de la beauté".
- (1700-2100) Évolution des Elfes.
- (2000) La malédiction des Junes.
- (2050) Hicut : le secret de l'immortalité.
- (2100) Nouveaux Elfes.
- (2100-4015) Apparition de nouvelles magies
- (2298) Création du Conclave des Hauts Mages.
- (2500) L'expérience de Tep.
- (2500-2600) Première horde Orc.
- (2570) Naissance de Kania
- (2743) Nahyan finit les "Chroniques du passé".
- (2910) Naissance de Xadagan.
- (2910-4015) Kania et Xadagan, la "Guerre éternelle".
- (2911) "Bataille de Molodi"
- (4015) Le Grand Cataclysme.

- (1) Nouvelle Ère
- (356) Discorde au sein du Conclave des Hauts Mages.
- (356) "Mémoires de Prospero".
- (546) La première expédition à Hypatie entreprise par Xadagan.
- (576) Skrakan provoque un incident sur Umoyr.
- (646) Libération d'Umoyr.
- (702) Union Orcs - Xadaganien, création de l'Empire.
- (707) Rodogor capture l'Allods Grogh
- (707) Alliance entre les Elfes et les Kanians : création de la Ligue.
- (725) "Bataille de Ketch".
- (741) La première résurrection des Arisens.
- (765) Les Gibberlings découvrent un moyen de voyager dans l 'astral.
- (786) Les Junes sont libérés de leur malédiction.
- (800) Les Gibberlings rejoignent la Ligue.
- (805) Rébellion des Arisens sur Suslanger.
- (821) Résurrection de Nefer Ur.
- (825) Rencontre entre Nezeb et le chef des Arisens, décret contre l'esclavage.
- (850) Création de l'institut de recherche Mananazem
- (850) Découverte de l'énergie Astrale.
- (907) Les Arisens sont déclarés citoyens de l'Empire.
- (909) "La tragédie de Kirah".
- (910) Invasion des démons astraux
- (910) Don de vie de Tensess.
- (950) Révolte des Orcs contre leur vie de servitude.
- (957) La ligue accède à l'énergie Astrale
- (957) "Nouvelle guerre".
- (965) Découverte du livre "Les révélations de Tka-Rik"
- (965) Skrakan trouve un moyen de lutter contre l'invasion des démons.
- (966) La Grande Randonnée Astrale.
- (1010 ~) De nos jours...

(~ 1) Sarnaut, Ancienne Ère.

Il était une fois une planète nommée Sarnaut où la vie était simple et paisible. Les populations humaines et appartenant aux autres races vivaient d’agriculture et de commerce et travaillaient pour leur prospérité, combattant pour élargir leurs territoires et établir de nouvelles nations.

Sarnaut était formée de plusieurs continents, chacun disposant d’un climat adéquat permettant le développement de riches civilisations. Le plus grand continent de la planète se nommait Yul et était habité par trois nations distinctes : les elfes occupaient les plaines de l’ouest tandis que les humains s’étaient établis au sud et les orcs à l'est. Une faune et une flore variées occupaient chaque recoin de la planète…

Au cours de la longue histoire de Sarnaut, de nombreuses nations firent leur apparition puis disparurent. L’une de ces civilisations perdues est le royaume elfe d’Airin au nord-ouest de Yul. Airin était un pays autonome et fermé à l’extérieur, basé sur un système politique brillant et fournissant protection à ses alliés. Durant la même période, les déserts du sud qui abritaient les sauvages tribus Zem disparurent sous le coup d’une mystérieuse épidémie au moment même où le Royaume Junes s’éteignait.

Le Royaume June fut la première grande nation humaine à émerger sur Sarnaut. Ils vécurent des siècles durant en paix avec les elfes jusqu’à ce qu’une malédiction d’origine inconnue ne sonne le glas de leur civilisation. Les Junes disparurent presque tous, laissant derrière eux le mystère de leur extinction qui provoqua de nombreux débats parmi les historiens.

Les années passèrent sans évènement majeur jusqu’à ce que la tribu itinérante d’Aro ne cherche à s’emparer des ruines abandonnées du Royaume June. Ceci n’était pas du goût des orcs qui se mirent en marche pour chasser ces intrus, déclenchant ce qu’on connaît désormais comme la Grande Migration des Orcs. Durant des mois, les anciens territoires Junes furent ravagés par une guerre sans merci entre les Orcs et les Aro. Ces derniers remportèrent la victoire sous le commandement du Haut Mage Tensess et établirent la grande civilisation Kanian qui survit jusqu’à maintenant.

De la guerre contre les orcs émergea un second héros : le Haut Mage Nezeb. Une fois la victoire assurée, les relations entre les deux magiciens s’envenimèrent jusqu’à leur confrontation qui prit la forme d’un duel de magie. La puissance magique révélée par les deux leaders fut énorme, mais Nezeb finit par s’incliner devant son adversaire et fut bannit dans les déserts du sud, contraint de se réfugier chez les tribus Zem. Après des semaines d’errance, Nezeb rencontra une tribu nomade nommée Ugra et usa de ses pouvoirs pour se hisser rapidement à leur tête.

Nezeb prépara sa vengeance pendant de longues années et leva une importante armée pour marcher sur Kania et laver son honneur. Fort de milliers d’hommes, il conquit une grande partie de Kania et s’établit sur celle-ci, fondant la nation Xadagan. Puisant ses racines dans ce premier duel entre deux puissants Hauts Mages, le conflit entre Kania et Xadagan dure depuis ces temps immémoriaux.

Plusieurs milliers d’années après ces évènements, le Grand Cataclysme ravagea la surface de Sarnaut, mais ceci est une autre histoire…

Remonter !

(350-1700) Bataille pour la beauté

La beauté a toujours été le concept le plus important dans les perspectives des elfes. Elle est devenue un critère de séléction pour tout, l'environnement qui les entoure, mais aussi pour leur mode de vie ou leur façon de penser. Selon Nahyan, c'était le seul point de vue que les elfes avaient, et c'est pourquoi la beauté est devenue si importante à leurs yeux. Les Elfes vivaient simplement dans un monde merveilleux, entouré d'une nature magnifique où ils étaient eux-mêmes beaux, et où rien ni personne ne pouvait perturber cette harmonie. Le monde était parfait. Au fond d'eux (et à ce sujet , d'après ses "chroniques du passé", Nahyan se montre particulièrement caustique à l'égard de ses ancêtres), les elfes étaient persuadés qu'ils avaient compris l'entièreté de ce monde âgé seulement de 350 ans.

Au fur et à mesure de leurs explorations sur la planète, il leur apparut de plus en plus que le monde changeait. Selon eux, il semblait se mutiler (Nahyan, avec son ironie caractéristique décrit de façon frappante le choc des elfes lors de leur première rencontre avec un troll sauvage). Plus les Elfes visitaient Sarnaut, plus ils se retrouvaient confrontés à des difformités. Mais toutes les créatures que les elfes rencontraient n'étaient pas affreuses : ils montraient par exemple énormément de respect envers les créature volantes. C'est alors que les Elfes ont commencé leurs tentatives pour changer la nature, pour retrouver le sens naïf et fascinant de leur monde idéal. C'est ainsi qu'a commencé la bataille pour la beauté.

Nahyan estime que ses ancêtres étaient condamnés à perdre dans cette lutte. Et plus les Elfes tentaient d'imposer leur communion avec la nature, plus cela leur semblait difficile. Ils durent alors faire un compromis inévitable, s'allier au peuple June.

Ce sont les Junes qui ont fait le premier pas vers les elfes. En voyant les Junes, les Elfes semblaient se voir comme dans un miroir déformant : ces gens leurs ressemblaient terriblement, mais ils ne semblaient tout de même pas aussi beaux qu'eux. Mais ils furent des alliés de choix dans leur lutte contre la laideur. Les Elfes surent convaincre les Junes avec leurs idées et leurs préceptes, ils devinrent des mentors et leurs enseignèrent la magie.

Mais tout a changé pour les elfes lorsque les Junes ont fait leur première rencontre avec le peuple dragon

Remonter !

(1700- 2100) Évolution des elfes

 

Cette période dans l'histoire des Elfes décrit les changement dus à la magie que les Elfes ont utilisée afin de se rapprocher du peuple Dragon.

Après une rencontre avec les dragons, les elfes ont décidé de devenir comme eux, car les dragons étaient leur idéal de beauté. Le processus d'évolution s'étala sur deux cents ans. Le changement concernait la longévité, la force physique et l'adresse des Elfes, ainsi que l'apparition d'ailes. Mais tout ne se passait pas comme ce que les Elfes avaient espéré. En fait de longévité, leur éspérance de vie n'avait que doublé et ils ne vieillissaient seulement que quelques mois avant leur mort. Par ailleurs, les ailes ne leur permettaient que de planer un peu au-dessus du sol. Il était clair que plusieurs autres transformations étaient nécessaires avant de ressembler à ces Dragons, mais tout bascula lorsque les Junes tuèrent les dragons et furent ensuite eux-même décimés.

Le monde avait changé. Et les Elfes aussi, mais pas seulement dans leurs physiologie, ils avaient aussi changé leur vision du monde et leur façon de penser .

 

 

Remonter !

(2000) La malédiction des Junes

Les premiers habitants (pas encore prouvé) qui vivaient alors sur le monde de Sarnaut étaient le peuple June. Peuple fier et noble à la peau rougeâtre, ils se développèrent de façon pacifique, construisirent de grandes villes et de grandes installations mécaniques et magiques. À l'apogée de leur puissance, ils ont probablement été confrontés à quelque chose qui les a perturbés. Dans des circonstances assez mystérieuses apparut "La malédiction des Junes". L'ensemble de Juneau, capitale de l'empire June, qui semblait tout de même être un territoire immense fut détruit. Ni les enfants, ni les femmes ni les personnes âgées ne furent épargnés. Seuls quelques-uns ont réussi s'échapper et à survivre pour perpétuer l'espèce, même si la malédiction a fini par en rattraper et tuer un certain nombre. Les Junes ont laissé un grand nombre de bâtiments différents, qui se trouvent aujourd'hui en ruines ou complètement ensevelis. Ils ont également laissé de l'argent, monnaie encore utilisée aujourd'hui sur tous les allods connus.

Remonter !

(2050) Hicut : le secret de l'immortalité.

Avant le cataclysme et avant Kania et Xadagan, il existait une ancienne civilisation humaine. Pendant de nombreuses années, ils étaient les voisins des Junes et sont restés dans leur ombre. Mais la mort de Juneau a donné une impulsion au développement de cette civilisation, et pendant plusieurs siècles dans les déserts et les steppes du sud ils fondèrent un nouvel état : Hicut.

L'histoire de Hicut est une histoire de recherche d'immortalité. Ils furent terrifiés et traumatisés par la disparition subite et instantanée de leurs voisins de Juneau, c'est pourquoi ils se lancèrent dans des recherches magiques sur l'immortalité. Les ruines de la capitale june, en préservant la mémoire de leurs propriétaires, sont devenus un symbole et une raison de les pousser à poursuivre leurs recherches. Tous ceux qui ont atteint l'âge adulte durent faire un pèlerinage vers cette ville morte et constater par eux-même ce qui risquait de leur arriver si le secret d'immortalité n'était pas trouvé. La Nécromancie était devenue la discipline magique la plus étudiée et utilisée, et ils avaient fini par exceller dans l'art de l'embaumement : ils étaient surs que lorsque le secret de l'immortalité sera trouvé, les nécromanciens finiront par trouver un moyen de ressusciter les morts.

Remonter !

(2100)Les nouveaux Elfes

Dans leur recherche de la perfection, les Elfes n'étaient pas arrivés à produire les changements qu'ils espéraient : leur durée de vie n'avait que doublée, le vieillissement n'apparaissaient que quelques mois avant la mort, et les ailes étaient à peine assez puissantes pour leur permettre de planer au-dessus du sol. Mais des événements imprévus ont fait passer ce besoin de changement chez les elfes pour obsolète. Les Junes avaient tué les Dragons, et eux-mêmes furent victimes d'une malédiction mystérieuse. Les Elfes étaient de nouveau les plus belles créatures vivant sur Sarnaut.

Mais la chose la plus importante fut que ces événement changèrent radicalement la façon dont les elfes voyaient le monde et le sens de la vie. La mort des Dragons, les êtres les plus beaux du monde, a prouvé que la beauté n'est ni une excuse ni une raison pour que certains vivent et d'autres meurent. Et la disparition des Junes montra également que la force n'était pas non plus une réponse.

Alors si ni la beauté, ni la force n'étaient une réponse quant au pourquoi de l'existence des Elfes, qu'est-ce qui pouvait bien l'être ? Dans ce monde rien n'était un prétexte pour un droit de vie ou de mort. Tout peut arriver, tout peut mourir. Par conséquent, la seule réponse raisonnable pour les Elfes était de se concentrer sur tout ce que la vie avait à offrir. Ainsi, dans la philosophie des Elfes, la notion de plaisir s'inscrit comme comme la seule raison digne de la mort.

Les Elfes commencèrent leur nouvelle vie et oublièrent le passé. Dans les «Chroniques du passé», Nahyan a déclaré que l'histoire de son peuple n'a réellement commencé qu'en 2100. Le passé fut oublié comme le rêve d'un enfant.

Remonter !

(2100-4015) Apparition de nouvelles magies

Au sein du peuple elfique, de grands mages apparurent et parvinrent à fusionner les trois grands types de magie : la Nécromancie, qui permet de commander et d'appeler l'aide des morts ; la magie Psychique, qui permet un contrôle sur les créatures vivantes, et la magie Élémentaire, qui confère la capacité de commander aux éléments. En 2298, les Hauts Mages s'associèrent au sein d'un conclave. Pendant ce temps, les elfes ont partagé leurs connaissances avec les différents peuples, parmi lesquels se trouvaient des étudiants et nécromanciens de ceux qui allaient plus tard devenir les Arisens. Ironiquement, cette civilisation mourut quelques années avant que les mages ne découvrent un procédé qui rendrait la vie pratiquement éternelle. Et même si cette découverte aurait pu sauver cette civilisation, le secret était bien gardé et seuls les Hauts Mages avaient accès à cette capacité. Nous savons seulement que l'acquisition de ce don est inextricablement liée avec le rite d'initiation des les Hauts Mages, et que seuls quelques élus étaient à même de survivre pour pouvoir en bénéficier.

Tous les Elfes ne montrent pas la même ténacité et le même désir de devenir un Haut Mage, mais tous ont naturellement des affinités avec ces types de magie qui font désormais partie intégrante de leur existence. Dispersés à travers le monde, les Elfes commencèrent à former des maisons familiales, chacune d'entre elles vivant avec ses propres lois et règlements.

Le Grand Cataclysme qui a divisé le monde en allods a également divisé le peuple elfique. Les maisons elfiques se déchirèrent et s'isolèrent les unes des autres.

Remonter !

(2298) Création du Conclave des Hauts Mages

Le Conclave des Hauts Mages fut établi il y a bien des années suite à la chute du royaume June. En ce temps là, le Conclave était constitué de quarante mages dirigés par le Grand Conseil : les sept plus sages et plus puissants Hauts Mages présidaient la destinée du monde. N’importe quel magicien avait la possibilité de passer une série d’examens afin de rejoindre le Conclave. Ces examens demandaient d’excellentes compétences magiques et présentaient de nombreux dangers. Certains ne revenaient jamais de ce test. Les rares lauréats pouvaient ensuite rejoindre le Conclave et accéder à de nombreuses publications interdites, partager le savoir des Hauts Mages et requérir leur protection, mais ils devaient suivre un ensemble de règles de vie très strictes.

Remonter !

(2500) L'expérience de Tep

Dans un lointain passé, Tep, le grand nécromancien, magicien de la Haute Ecole de magie Hicut, parvint à résoudre le mystère régissant la vie et la mort. Il découvre que toute forme de vie est porteuse d’une essence vitale – une étincelle de vie, qui séjourne dans l’écrin charnel des êtres vivants tout au long de leur existence et ne la quittera qu’à l’heure du supposé trépas.

Dans le monde de Sarnaut, cette étincelle est communément appelée « âme » ou « essence divine » hormis pour Tep qui laisse aux êtres pieux ces considérations d’ordre philosophique au profit de ses aspirations d’ordre plus pragmatique. Des années durant, il s’évertue à tenter de capturer une étincelle de vie jusqu’au jour où il parvient à enfermer l’âme d’une créature rationnelle.

Tep n’est aucunement philanthrope et donc guère enclin à partager le secret de la vie éternelle. Pour ce faire, il n’hésite pas à faire appel à tous les moyens nécessaires pour conserver son secret. Il érige une prison pyramidale dans laquelle il enferme les étincelles des souffrants de maladies incurables arrivant au terme de leur existence.

Sa vanité et son arrogance l’amènent à croire que ses méfaits peuvent longtemps passer inaperçus mais les Zems ne tardent pas à le démasquer, et décident d’assaillir sa prison pyramidale. C’est ainsi que les derniers représentants d’une nation de talentueux ingénieurs en mécanique périssent, parvenant cependant à vaincre Tep, lui aussi tué dans la bataille.

Les étincelles de vie des Zems peuvent alors à nouveau rejoindre leurs enveloppes biomécaniques dont sont pourvus les Zems. C’est dans leurs corps autrefois abandonnés et putrides qu’ils s’éveillent, ressuscités d’entre les morts, et forment alors une nouvelle race parmi celles qui peuplent le monde moderne de Sarnaut. Ils conservent toutefois leurs esprits et la mémoire des anciennes tribus de Sarnaut et sont connus sous le nom « d’Arisen ».

De cette période, une chose demeure cependant… La pyramide de Tep n’a cessé de fonctionner et capture toujours l’étincelle de vie des défunts.

Remonter !

(2570) Première horde orc

En 2000, la grande civilisation de Juneau a été détruite par une malédiction. Des tribus d'humains et d'Orcs se précipitèrent alors sur le vaste territoire jadis contrôlé par les Junes. En ces temps, l'un des leaders Orc du nom de Crâne unifia les tribus d'orcs dispersées en une Horde soudée et puissante.

Les deux races ont dû s'engager dans une guerre sanglante pour le droit de rester sur cette terre. Pour contrer la puissante horde des Orcs, les tribus d'humains n'eurent d'autre choix que de s'unir à leur tour, formant ainsi ce que l'on appellera désormais Kania. Le moment décisif de la confrontation entre les jeunes Kanians et la Horde fut la mort de Crâne le grand chef Orc. Suite à cette mystérieuse disparition la horde a commencé à se déchirer, les généraux ont voulu se partager le pouvoir, et les Kanians n'eurent pas beaucoup de difficulté à chasser les Orcs de leur territoire fraîchement conquis. L'histoire de la Horde et de Crâne compte parmi les plus anciennes légendes Orcs.

Remonter !

(2570) Naissance de Kania

Les Aros, une tribu du nord, migra vers les ruines de Juneau et fonda la civilisation Kanian.

Après la mort de Juneau au début du troisième siècle, la capitale des Junes fut habitée par de nouveaux résidents et ce pendant cinq siècles. À leur arrivée les Aro furent confrontés a une tribu Orc menée par Crâne qui avait eu la même idée. À la suite d'une longue guerre entre les deux peuples, les Aros créèrent la civilisation Kanian d'où les Orques furent rejetés.

Remonter !

(2743) Chroniques du passé

Chroniques du passé - le livre du Haut Mage Nahyan, consacré à l'histoire des Elfes.

Ces chroniques ont été publiées en 2743, et ils sont à ce jour la principale source de connaissances sur l'histoire du monde et des Elfes. L'auteur, dans sa préface, avertit le lecteur qu'il ne peut pas garantir l'authenticité des informations, beaucoup de passages sur l'histoire des Elfes ont disparu au fil des années, et elles ne peuvent être retrouvées que dans de vieux documents. Les chroniques mentionnent la première date historique connue : 350, lorsque les Elfes apparurent sur Sarnaut. On peux y lire notamment (et ici Nahyan se montre particulièrement critique à l'égard de ses ancêtres), que les Elfes pensaient tout connaître de ce monde âgé seulement de trois cent cinquante ans, et se suffisaient à eux-même...

Par ailleurs, l'auteur note que l'évolution des Elfes prit fin en 2100 et que c'est à cette date que le peuple Elfique connut une sorte de renaissance.

Remonter !

(2910) Émergence des Xadaganiens

Tout commença avec un duel magique, en 2910, entre deux élèves du conclave des Hauts Mages, Tensess et Nezeb, pour la prise de pouvoir de Kania. Après sa défaite, Nezeb fut éxilé et abandonné dans le désert du sud, Xadagan, où se trouvait jadis Hicut, et où vivent de nombreuse tribus nomades. Ces tribus nomades avaient une prophétie qui prédisait qu'un "homme tombé du ciel sur le sable doré du désert" les conduirait vers la domination du monde.

Nezeb fut alors considéré comme un envoyé des dieux et fut rapidement placé à la tête des tribus qu'il unifia et avec lesquelles il leva une immense armée. En 2910, il passe la frontière sud et se confronta à Tensess. Au terme d'une trève et de quelques négociations, Nezeb s'installa sur les régions qu'il avait conquises.

Remonter !

(2910-4015) Guerre éternelle

En 2910, des tribus nomades dirigées par Nezeb franchirent la frontière sud de la jeune Kania. Ils s'appelaient "Xadaganien" (du nom du désert du sud, leur ancienne patrie). Nezeb réussit à s'emparer de plusieurs provinces du sud Kanaian, mais en 2911 leur avancée vers la capitale Kanian fut bloquée par l'armée, dirigée par Tensess. La bataille a duré 3 jours, et est connue dans l'histoire sous le nom de "Bataille pour Molodi", du nom d'un village proche. Après avoir subi des pertes considérables, les deux camps finirent par conclure une trève.

Des résultats des négociations entre Tensess et Nezeb émergea Xadagan. Tensess concéda la plupart des territoires Kanian que Nezb avait conquis. On ne sait pas ce qui a poussé Tensess à faire de telles concessions, mais le résultat fut immédiat : sa crédibilité fut considérablement ébranlée et il fut finalement contraint de céder le pouvoir à la famille De Valer, qui finira par régner sur Kania jusqu'au Grand Cataclysme.

Ainsi, Nezeb put s'installer à la frontière sud de Kania. S'ensuivirent un millénaire de guerres plus ou moins intenses entre les deux peuples, qui finirent par atteindre un tel degré de haine l'un envers l'autre que la seule issue possible était la victoire de l'un des camps.

Remonter !

(2911) La bataille de Molodi

En 2911, Nezeb dut faire face à une importante confrontation dans son avancée vers la capitale Kanianne. Tensess avait levé et conduit une armée pour la défendre. La bataille décisive eut lieu près d'un village de mineurs, qui baptisa cette tuerie de son nom. La bataille a duré 3 jours, et aucun des deux ne pouvait prendre le dessus. Ce n'est qu'après que les deux camps aient payé un lourd tribut que Tensees envoya des émissaires pour négocier.

Remonter !

(4015) Le Grand Cataclysme

En l’an 4015, le Grand Cataclysme détruit l’intégralité de la planète Sarnaut en la disloquant et en répartissant ses morceaux dans l’Astral. Les « Allods » sont le nom donné aux îles formées par les débris de la planète flottant dans l’Astral, cette substance mystique entourant l’espace où la planète se tenait auparavant. Le Cataclysme causa la mort d’un très grand nombre de personnes alors que la planète était petit à petit disloquée, jusqu’à ce que les Hauts Mages ne découvrent un moyen de permettre à la vie de perdurer sur les Allods, donnant ainsi un nouvel espoir à quelques centaines de milliers de survivants.

Personne ne sait réellement ce qui a pu causer le Grand Cataclysme. Était-ce le destin punissant une planète devenue décadente, une manifestation naturelle destinée à réduire la population en ne conservant que les plus aptes, ou encore une action délibérée de la part d’un esprit malveillant ? Mais qui aurait pu faire une chose pareille?

Les causes du Grand Cataclysme sont aujourd’hui encore un grand débat parmi les mages et les scientifiques. Afin de mettre un terme au débat, le Conclave des Hauts Mages édicta peu après la catastrophe une version officielle expliquant les causes naturelles du désastre.

Les théories de l'origine :

Une comète
La théorie la plus commune est celle d'une comète venue du fond de l'astral. Il serait plus juste de parler d'une météorite, mais le terme comète est employé dans les "Chroniques du passé".

Des expériences magiques
Pendant longtemps, une poignée de personnes avait une théorie différente. Selon eux, le Grand Cataclysme est arrivé alors que les Haut Mages tentaient d'ouvrir une voie dans l'astral. Les partisans de cette théorie ont estimé que les Hauts mages n'ont jamais eu suffisamment de puissance pour faire face à ce à quoi ils allaient être confrontés.
Cette hypothèse suggère donc que les Hauts Mages ont ouvert une porte vers un autre monde (par où est arrivé le démon invoqué par Skakran 567 ans plus tard (voir le paragraphe correspondant), et par laquelle jaillissait une magie Astrale que les Hauts Mages n'ont pu contenir...

Une cause naturelle
C'est la version officielle du Conclave des Hauts Mages :

Au début était l’Astral, une substance magique liée par des éléments de création et de destruction, comme deux faces d’une même pièce. La Destruction engendre la Création. L’essence de l’Astral est de créer de nouvelles formes de vie sur les restes de ceux qui furent sacrifiés par le Destin. Sarnaut est l’une des manifestations de l’aspect créateur de l’Astral, bientôt remplacé par son jumeau destructeur. Cette manifestation mena jadis à la création du monde, que ses habitants nommèrent Sarnaut.

Le sens du mot « Sarnaut » est désormais perdu, mais ce qu’il représentait a été remplacé par une autre forme de création Astrale. Au fil des siècles, le côté destructeur de l’Astral finit par prendre le dessus et tente de détruire toute vie, mais grâce au courage et au savoir accumulés par leurs ancêtres, les Hauts Mages stoppèrent le processus et trouvèrent le moyen de permettre à la vie de perdurer dans l’Astral. Car l’Astral est destructeur, mais les Hauts Mages savent le manipuler afin de le mettre au service de la vie. Telle est leur mission. ».

Remonter !

(1) Une nouvelle Ère

Cette période s'étale de 4015 à nos jours.
Le Haut Mage Skrakan a découvert un moyen de lutter contre les menaces extérieures. Le conflit entre les Kanians et les Xadaganiens se poursuit et, à la suite d'alliances avec d'autres peuples, ils forment respectivement la Ligue et l'Empire. Les Arisens et les Gibberlings développent les technologies nécessaires aux voyages astraux, auxquels tous les peuples auront finalement accès.

Remonter !

(356) Discorde au sein du conclave des Hauts Mages

Au troisième millénaire de l’Ancienne Ère, le Maître du Conseil était le Haut Mage Skrakan, dont les deux apprentis étaient les célèbres Tensess et Nezeb. Cinq cents ans après le premier conflit entre Kania et Xadagan qui avait créé deux camps chez les mages, Skrakan sut restaurer l’unité du Conclave en ramenant ses apprentis sous sa coupe.

Plus d’un siècle après le Grand Cataclysme, le Grand Conseil menait son chemin sans accroche jusqu’à ce que les antagonismes ne prennent à nouveau le dessus. La confrontation de Tensess et Nezeb reprit de l’ampleur et mena à une nouvelle séparation du Conseil entre les Kanians menés par Tensess et les Xadaganiens, avec Nezeb à leur tête. Malgré les efforts de Skrakan, le Conclave fut dissous en 356 après le Grand Cataclysme. Depuis ce temps, les Mages de Kania et Xadagan ne peuvent se rencontrer pacifiquement qu’en présence de Skrakan.

Au fil du temps, les nations de Kania et Xadagan s’étendirent et devinrent de plus en plus puissantes, investissant leurs efforts dans le conflit initié par Tensess et Nezeb et ne laissant d’autres choix aux autres civilisations que de prendre position pour l’un ou l’autre.

Au début du huitième siècle de la Nouvelle Ere, le jeu des alliances a mené à la création de deux factions opposées : la Ligue et l’Empire.

Remonter !

(356) Mémoires de Prospero

Une biographie de l'un des fondateurs du conclave, mort pendant le Grand Cataclysme.

"Mémoires de Prospero" est l'une des sources les plus secrètes qui expliquent les origines et le fonctionnement du Conclave des Hauts Mages.

Actuellement, on ne connaît qu'une seule citation de cet ouvrage :

 

«...Le principal objectif pour tout jeune apprenti à peine versé dans les arts magique a toujours été le "test" pour le titre de Haut Mage. C'est bien normal et je n'ai jamais pris sous mon aile un apprenti qui montrait un désintêret pour ce sacrement. ..."

Remonter !

(546) Première expédition sur Hypatie

Il convient de mentionner le fait que Xadagan se lançait dans une recherche active d'allods neutres pour le fer météorique rare, ainsi que toutes sortes d'armes magiques. Kania faisait de même mais plus modestement. Et en 546 Xadagan envoie sa première expédition sur l'allod Hypatie. Les rapports de l'expédition montrèrent que Hypatie était impropre à l'agriculture, et habitée par des créatures hostiles. Cette île fut alors baptisée du nom de "Terre Maudite". Pendant ce temps le conflit entre les deux royaumes avait évolué. Les armées épuisées ne pouvait plus repousser l'ennemi et il fallait découvrir de nouvelles armes.

Remonter !

(576)  Skrakan provoque un incident sur Umoyr

En 576, le Haut Mage Skrakan a accidentellement ouvert un portail vers un monde extérieur au cours d'une expérience magique, de ce portail est apparu un démon. Ce démon était d'une puissance terrible : il changea Skrakan en pierre à l'aide de sortilège magique, un peu après que celui-ci ait réussi à isoler l'allod du monde, et cela pour les septante années à venir. Pendant tout ce temps, le démon fut prisonnier de l'allod, et beaucoup d'êtres maléfiques apparurent aux alentours des tours du Haut Mage, plongeant les habitants dans la terreur.

Remonter !

(646) Libération d 'Umoyr

En 646 Kanian envoya une équipe sur Umoyr, afin d'élucider les mystérieux événements survenus sur l'allod. Leur mission fut un succès car non seulement ils avaient résolu le mystère, mais ils avaient également libéré Skrakan et vaincu le démon à l'aide d'artefact magique donné par Tensess.

Remonter !

(702) Union entre les Xadagans et les Orcs

En 702 Nezeb répond à l'appel du chef orc Rodogor, qui avait unifié les tribus orcs de l'allod Izun. Nezeb accepta de fournir à Rodogor une assistance magique, de déplacer les troupes d'orcs sur le champ de bataille et de céder aux Orcs la propriété de l'allods après le renversement du Haut Mage. Seulement les Orcs furent incapables de prendre le contrôle de l'allod, et ils se retrouvèrent dépendant de Xadagan. Ainsi se forma l'Empire.

Remonter !

(707) Rodogor capture Grogh

Rodogor est né sur l'allod Kanian Grogh à la fin du septième siècle. C'était un descendant du chef de tribus appelé Crâne. Rodogor était un Orc particulièrement avisé et il connaissait la principale raison du déclin de sa race : son peuple n'avaient aucun Haut Mage. Il est donc allé à la rencontre de Claude de Vevr, afin de la convaincre de prendre les Orcs comme apprentis. Il voulait connaître les subtilités de la magie astrale et ainsi tenter de régner sur l'allod, mais Claude de Vevr s'est vite rendue compte que les Orcs étaient incapables d'exercer une quelconque magie, et Rodogor et les autres Orcs furent finalement chassés. Agacé, il chercha un autre moyen d'acquérir ces connaissances. Les Kanians n'étaient pas près d'oublier leurs querelles datant de l'époque où Crâne et eux se sont battus, quand les Kanians se faisait connaître sous le nom d'"Aros". L'unique espoir de Rodogor se trouvait donc auprès des Xadaganiens. Son premier geste fut de se rendre sur Izun, qui appartenait anciennement à sa race, et d'y unifier les tribu disparates. En 702, lui et Nezeb se rencontrèrent. Cela tombait pile au moment où le chef Xadaganien entreprit d'attaquer l'allod Owusu, où les forces Orcs pouvaient se révéler très pratiques. Au terme des négociations, Nezeb accepta de céder l'allod Grogh à Rodogor. Après un bref conflit, les forces militaires de l'Empire s'emparèrent du pouvoir et les Orcs se retrouvèrent enrôlés de force dans l'armée impériale, condamnés à effectuer leur service militaire. Deux ans plus tard, l'Empire prend possession de l'allod Kanian Ketch.

Remonter !

(707) Alliance entre les Elfes et les Kanians : création de la Ligue.

Après le Cataclysme, la guerre entre Kanians et Xadaganiens stagnait, et chacun se contentait des allods qu'il possédait. Mais les événements de ces dernières années (l'union entre les Xadaganiens et les Orcs, la perte de plusieurs allods...) obligèrent les Kanians à s'ouvrir à de nouvelles perspectives. Et Kania n'eut d'autre choix que de s'allier avec les Elfes, ainsi fut créée la Ligue.

Remonter !

(725) Bataille pour Ketch

Ketch fut le deuxième allod attaqué par les forces conjointes des Orcs et des Xadaganiens. Les Kanians, obligés de se battre sur deux fronts à la fois (ils étaient alors déjà engagés contre l'Empire sur Grogh) durent accepter de s'allier aux Elfes.

Remonter !

(741) Premiers cas de résurrection des Arisens

Le premier cas de résurrection d'un Arisen survint sur Igsh en 741 au cours d'une nuit dans une antique sépulture, un lieu idéal pour les expériences nécromanciennes. Toutefois, l'un des nécromanciens impliqués fit remarquer dans un rapport qu'il envoya à une commission Xadaganienne que les ressuscités étaient, contrairement aux autres zombies habituellement muets, doués de facultés intellectuelles.

De nombreux cas de résurrection d'Arisens furent signalés sur des allods différents, y compris des allods sous la propriété des Kanians. Les nécromanciens Xadaganiens enquêtèrent rapidement sur ces incidents et prirent contact avec ces ressuscités. Les nécromanciens Xadaganiens, qui connaissaient l'existence de la civilisation Zem, sont arrivés à la conclusion que les gens qui ont péri un millénaire et demi avant le cataclysme et ceux qui renaissent aujourd'hui sont les mêmes. Les premiers temps, les Arisens étaient peu nombreux, et dispersés sur les allods. Ils devinrent malgré eux une ressource de main d'œuvre importante et bon marché pour les mines Xadaganiennes.

Remonter !

(765) Les Gibberling découvrent un moyen de voyager dans l 'astral

Parmi les légendes du peuple Gibberling, l’une des plus populaires est celle de l’humble pêcheur nommé Swen, que ses amis appelaient « Porky » à cause de sa tendance à vider les fûts des tavernes avoisinantes. Malheureusement pour lui, Swen était marié à une femme forte et autoritaire qui désapprouvait son comportement et lui faisait bien regretter.

Un jour, lassée de le voir rentrer saoûl à la maison, la femme de Swen lui interdit de partir pêcher, sachant qu’il ferait un crochet par la taverne en rentrant et ne rapporterait aucun poisson à la maison. Elle cacha ses filets et ses cannes dans un placard de leur maison qu’elle ferma à double tour sans lui donner la clef. Swen, comme la plupart des Gibberlings, était têtu et rebelle. Il se glissa sans bruit à l’extérieur de la maison et se rendit à la taverne la plus proche où il put se plaindre à loisir de ce que sa femme lui faisait vivre. Après de nombreuses tournées et de longues discussions animées, il prit peur en réalisant ce qu’il l’attendait de retour chez lui. Afin d’éviter toute confrontation avec sa femme, il décida d’aller pêcher et de rentrer par la suite avec une importante prise afin d’apaiser sa moitié.

Swen se rendit alors sur les rives de la rivière, et se fabriqua une canne à pêche de fortune. Comme il n’avait pas de crochet à disposition, il trouva par terre un clou tordu et rouillé, et le lesta avec une pierre qu’il prit sur le sol. Content de lui, il sauta dans sa barque, lança sa ligne à l’eau et s’endormit. Il se réveilla plusieurs heures plus tard, et ce qu’il vit lui fit promettre de ne plus jamais boire : la barque avait dépassé les limites de l’allod et flottait désormais dans l’immensité de l’Astral mais… il était toujours en vie ! La pierre au bout de sa ligne de pêche brillait de multiples éclats qui entouraient la barque et semblaient le protéger. Swen se pinça afin de savoir s’il était éveillé, mais de toute évidence, il ne rêvait pas.

Il rama tant bien que mal vers son allod, puis couru à travers le village tenant à bout de bras sa ligne de pêche avec en son extrémité la pierre magique qui ballotait. Dès le lendemain, tous les habitants du village se rendirent autour de la rivière à la recherche de pierres similaires. Toute la semaine suivante, le bruit des haches et des marteaux rythma la vie du village. Les villageois bâtirent de larges vaisseaux, les amenèrent à l’extrême limite de l’allod, les chargèrent de vivres et de pierres magiques, et en moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, le village était désert et les Gibberlings partis en exploration.

Les excursions éthyliques de Swen menèrent ainsi au début d’une nouvelle ère de conquête astrale. Comme quoi les plus petites choses se montrent souvent être de la plus grande importance…

Remonter !

(786) Les Junes sont libérés de leur malédiction

Cette année là, deux jeunes Junes, At-la Loi et Lu-a Jalla, se retrouvèrent livrés à eux-même après qu'un démon ait terrassé leur famille et leurs proches. Et après une longue traversée, ils atterrirent sur Hypatie où vivait un des derniers représentants de leur peuple, Tka-rik.

Ensemble, At-la Loi et Tka-rik purent mettre un terme à la malédiction des Junes, mais les circonstances de la bataille restent néanmoins un mystère. Peut-être que Tka-rik a utilisé une magie particulière, ou plus simplement que les démons étaient vidés de leurs force au bout de trois mille ans.

Remonter !

(800) Les Gibberlings rejoignent la Ligue

En 800 les Gibberling ont officiellement fait partie de la Ligue. Et c'est leur découverte sur la possibilité de voyager dans l'Astral qui fut à l'origine de leur incorporation, mais aussi une nouvelle occasion pour la Ligue et l'Empire de se faire la guerre.

Grâce à l'étude de la météorite comme une source d'énergie permettant le voyage dans l'astral, la Ligue a commencé à recueillir des documents rares au cours de ses excursions. Les principes de la météorite étaient désormais le secret le mieux gardé de la Ligue. Peu à peu, la Ligue a pu prévoir de nouveaux plans d'attaque contre les allods de l'Empire, le transport de troupes n'étant plus un soucis.

Pendant ce temps, les Gibberlings se sont installés sur Ingos et ont envoyé leurs vaisseaux sur leur ancien allod. Le but de l'expédition étant de rapatrier le peuple Gibberling sur Ingos et de ramener un énorme morceau de la météorite à la Ligue.

Répondant à une autre partie du traité d'alliance avec la Ligue, les Gibberlings envoyèrent de nombreux navires sur l'allod Xadaganien Kirah afin d'y constituer une petite armée. Mais malgré tout cela, les Gibberlings ne se sentaient chez eux nulle part, et envoyèrent donc de nombreux vaisseaux dans tout l'astral en éclaireurs afin de découvrir leur terre d'origine, "Isa", mot qui signifie île dans leur langue.

Remonter !

(805) Les Arisens se rebellent sur Suslanger

En 805, une émeute éclata dans les mines de cuivre de Suslanger. Les Arisens protestaient contre leur soumission en esclavage, mais ils furent rapidement réprimés.

Remonter !

(821) Résurrection de Nefer Ur

L'an 821 fut marqué par la résurrection de Nefer Ur, qui fut tué lors de l'affrontement contre Tep. Nefer Ur était l'un des rares Arisens à connaître les causes de la chute de son peuple. Il se dressa a la tête des Arisens et entreprit de mettre un terme à leur situation grotesque.

Remonter !

(825) Réunion entre Nezeb et Nefer Ur

En 825, Nefer Ur et Nezeb se rencontrèrent afin d'entamer des négociations. Nefer Ur et proposa ses connaissances de nécromancien, ainsi qu'un papier indiquant combien d'Arisens encore latents étaint à même de retourner à la vie et de se placer sous la bannière de l'Empire. Nezeb n'était pourtant pas pressé de reconnaître les Arisens comme faisant partie de l'Empire, et il n'offrit à Nefer Ur qu'une maigre loi interdisant l'esclavage des siens. Nefer Ur perçut ceci comme une petite victoire et pouvait mettre en action les autres points de son plan

Les sciences magiques et industrielles étaient peu développées chez l'Empire. Mais les Arisens entreprirent de mettre au point de nombreux projets qui faciliteraient la vie des habitants.

Les Arisens devinrent de ce fait le moteur de la recherche magique et mécanique et en 850 tous les habitants de l'empire jouissaient de gadgets dont il ne pouvaient plus se passer. À la suite de quoi un nouveau décret instaura la création de l'institut Mananazem, dédié à la recherche sur l'héritage culturel des Arisens, et avec a sa tête, Nefer Ur.

Parallèlement, les Arisens avaient 2000 ans d'absence à rattraper. Il leur fallait étudier toutes les découvertes réalisées depuis lors et ce n'était pas un maigre travail. La magie sous toutes ses formes est devenue une discipline majeure pour les Arisens, et les nécromanciens Xadaganiens tentaient de leur côté de comprendre les secret de leurs homologues Arisens bien plus évolués qu'eux dans cette discipline. Les Arisens étaient alors devenus les principales sources de connaissances magiques de l'Empire.

Remonter !

(850) Création de l 'institut Mananazem

L'institut Mananazem est un institut de recherche sur la magie et la culture populaire des Zems, créé par Nezeb et régi par Nefer Ur.

Après avoir créé une section secrète, les gens de l'institut ont réussi à capturer un vaisseau de la Ligue. À la suite de quoi les Arisens furent capables d'analyser, d'accumuler et de personnaliser le concept de l'énergie Astrale.

Les Arisens, d'un point de vue général, ont de grandes aptitudes à la magie, et c'est pourquoi beaucoup de ces gens travaillent à l'institut ou dans une de ses filiales en tant que chercheur. À la tête de l'institut on trouve un conseil scientifique, dont les membres font tous partie d'un conseil académique au sein d'un ministère. À la tête de ce conseil scientifique se trouve Nefer Ur, devenu l'idéologue et le leader du peuple Arisen.

Remonter !

(850) Découverte de l'énergie Astrale

L'Énergie Astrale est une source d'énergie destinée à divers usages. Elle fut découverte a l'institut Mananazem.

Après la création de l'institut Mananazem, les chercheurs Arisen se sont employés à percer le secret du voyage Astral. Après la capture d'un vaisseau de la Ligue, ils ont découvert que l'énergie astrale avait des propriétés incroyables. Elle pouvait être transformée en un matériau de construction souple, similaire à du plastique, permettant à celui qui sait comment la manipuler de créer ce que bon lui semble.

Plus tard, les scientifiques Arisens firent une découverte qui, bien qu'à première vue paraissait anodine, se révéla par la suite comme la base de ce qui allait plus tard permettre de construire la flotte astrale de l'Empire. Ils ont appris à répartir l'énergie dans un vaisseau astral, à l'accumuler et à l'utiliser. Et l'énergie ainsi utilisée put être détournée de sa première fonction magique, ainsi apparurent donc sur les navires impériaux les premiers canons à énergie astrale. C'est sur la base de cette technologie qu'ont été construits de nouveaux moteurs, libérant la flotte astrale de l'Empire des humeurs des vents astraux capricieux, elle était désormais libre de choisir sa route.

Pendant plusieurs années, cette technologie n'est restée connue que de l'Empire, lui conférant un avantage certain face à son rival.

Remonter !

(907) Les Arisens deviennent citoyens de l'Empire

C'est en l'an 907 que les Arisens sont finalement reconnus comme des citoyens à part entière de l'Empire. Les Arisens étaient devenus nombreux et l'allod Xadagan devint le centre géographique de leur civilisation.

Le changement des mentalités des Orcs et des Xadaganiens, qui les considéraient alors comme des créatures étranges voir comme des fantômes, ne s'effectua qu'en 910. L'invasion des démons astraux força les Arisens, les Orcs et les Xadaganiens a se battre côte a côte. A ce moment là ils avaient cessé d'être des « zombies doués d'intelligence », ils étaient devenus des compagnons d'armes. Avec l'arrivée de Yasker au pouvoir, l'Empire était devenu multinational dans lequel tous les peuples étaient égaux.

Remonter !

(909) La tragédie de Kirah

Les récentes victoires et alliances de l'Empire avaient contraint les Kanians à s'allier aux Elfes, puis aux Gibberlings, qui ont apporté avec eux le secret du voyage astral. Le moment était venu pour une action décisive, et cela devait commencer par la capture de l'allod Kirah. Ayant à sa disposition une multitude de météorites (rapportés par les Gibberlings), la Ligue était en mesure de prendre un avantage stratégique certain, car elle avait la capacité de se rendre sur n'importe quel allod de l'Empire. Tensess savait à ce moment là que sans cette avantage, les Kanians, alors dispersés sur plusieurs allods éprouveraient de vraies difficultés face aux forces Xadaganiennes plus concentrées. Teness savait également que son avantage stratégique ne saurait durer. Il pensait que l'unification avec les Elfes et les Gibberling redonnerait l'envie à son peuple de se battre, mais les Kanians avaient besoin d'une autre motivation. Peut-être qu'une victoire sur Xadagan serait suffisante pour redonner le moral à son peuple, il ordonna alors l'invasion de Kirah en 909. La bataille entre les armées de l'Empire et de la Ligue s'engagea, dirigées respectivement par le Xadaganien Yasker et l'Elfe Eniele de Ardeur. La nuit du quatre mars 910 mit une fin à cet affrontement de par les événements qui ont eu lieu et qui ont choqué le monde. Les troupes de la Ligue et de l'Empire furent contraintes d'évacuer et Kirah fut détruite.
On ne connaît pas les causes exactes, mais ils semblerait qu'un gisement de météorites découvert sur l'allod et la mort du Haut Mage Vlad soient liés à cette triste fin.

Remonter !

(910) Invasion des Démons Astraux

Les démons astraux sont apparus pour la première fois en grand nombre lors de la bataille pour l’allod Kirah, peu de temps après l’arrivée de la Ligue, venue extraire le précieux minerai qui leur permettrait d’explorer et de se protéger de l’espace Astral. L’aspect physique de ces démons inspira la peur et la terreur au cœur de la bataille ayant alors lieu entre la Ligue et l’Empire. Alors que les deux factions adverses étaient absorbées par la bataille en cours, personne ne s’attendait à un assaut dévastateur de ces ennemis inconnus, ne vivant que pour détruire sans prendre partie pour l’un des deux camps. De nombreuses vies furent fauchées ce jour là, alors que les deux factions tentaient désespérément de retirer leurs troupes de cet enfer soudain. Les Hauts Mages, avec l’aide de leurs escouades de Gardiens dédiées, tentèrent de protéger leur allods respectifs, mais nombre d’entre eux périrent sous l’assaut acharné des démons. Sans la magie des Hauts Mages pour les protéger, les allods commencèrent à se désintégrer sous la force destructrice de l’Espace Astral, répétant les évènements du Grand Cataclysme il y a 900 ans.

La superficie des allods diminua sévèrement, et les Hauts Mages survivants durent s’investir corps et âme pour maintenir un semblant de vie sur ce qui avait été auparavant leur terre natale. De cette destruction massive émergea un paysage nouveau, et la totalité des cartes du monde de Sarnaut a du être redessinée pour s’accorder à cette nouvelle géographie. La situation sur l’allod Kirah était catastrophique : les deux factions rivales étaient épuisées par la bataille alors en cours, et ne pouvaient faire face à l’immense pouvoir destructeur des démons. C’était comme si les démons astraux avaient choisi le moment parfait pour infliger le plus de dégâts aux deux camps adverses en un seul coup.

Remonter !

(910) Don de vie de Teness

Bien des années plus tard après l'avènement des Arisens, le grand mage Tensess fut tué durant les batailles contre les Démons Astraux et son étincelle de vie capturée dans la prison pyramidale de Tep. Néanmoins l’énergie de l’esprit de Tensess est si forte qu’elle parvint à rompre le charme de Tep qui maintenait jusque là les âmes des défunts au sein de la pyramide.

L’étincelle de Tensess invoqua alors des esprits à charge d’assister les populations des allods durant l’acte de résurrection. Avec l’assistance de ces esprits plus connus sous le nom de « servants de Tensess », la destinée des peuples des allods changea à tout jamais. Ils sont conscients de l’existence de leur étincelle, celle la même qui survit bien après l’extinction de leur corps physique et, sous une forme éthérée, bien au delà de la mort.

Tensess offrit ce don à toutes les peuplades de Sarnaut sans distinction, Empire comme Ligue car il pensait que les ennemis de par le passé devront bientôt s’unir pour contrer leur ennemi commun, les Démons Astraux.

Depuis lors, tous les êtres vivants disposent de la capacité à revenir de l’au-delà. C’est dans le purgatoire qu’ils se livrent au rite de purification qui leur ouvre les voies de la résurrection et leur permet de réinvestir leur corps. Un Ange gardien protège les portes du purgatoire et seuls passeront ceux qui effectuent le rite de purification. Ils pourront alors rejoindre le monde des mortels et une fois encore livrer bataille…

Remonter !

(950) Révolte des Orcs contre leur vie de servitude.

Le milieu du dixième siècle est marqué par les révoltes Orcs pour protester contre la mort de leurs semblables qui paient de leur sang l'allégresse des Xadaganiens. L'alliance avec les Xadaganiens était sur le point de se rompre et la disparition de Nezeb, le fractionnement de Xadagan en deux partie et la redistribution du pouvoir n'avaient rien arrangé. C'est alors que le jeune mage Yasker, héros de la dernière guerre, utilisa les Orcs et les Arisens afin d'usurper le pouvoir au sein de l'Empire. Une fois à la tête du pouvoir, Yasker décréta qu'Arisens, Orcs et Xadaganiens étaient tous égaux.

Remonter !

(957) La Ligue accède à l'énergie Astrale

En 957, l'Empire et la Ligue faisaient s'affronter leur flotte et, à ce petit jeu, l'Empire s'avérait être bien meilleur technologiquement grâce à l'énergie astrale développée par les Arisens. Mais à la suite d'attaques menées par Voisvet Fer, la Ligue s'empara d'un navire impérial et, après l'avoir étudié, perça le secret de l'énergie astrale.

Remonter !

(957) Nouvelle guerre

En l’an 957, après de nombreuses années de paix, une nouvelle guerre fut déclarée entre l’Empire et la Ligue. Une flotte entière de vaisseaux impériaux dotés d’une technologie nouvelle donna l’assaut sur le territoire de la Ligue. L’armée de la Ligue, dirigée par des Hauts Mages, se défendit vaillamment mais en vain face à une telle puissance de feu. Ils n’eurent aucun autre choix que la fuite, laissant ainsi leurs allods à la merci de leurs ennemis.

La flotte impériale mit en place un blocus empêchant tout accès aux allods occupés, et les Hauts Mages de la Ligue durent fermer les portails ouverts entre les territoires afin de garder le contrôle de la région. Durant de longs mois, le statut quo resta similaire, jusqu’à ce qu’un groupe de commandos de la Ligue réussisse finalement à capturer l’un des vaisseaux de l’Empire. Les mages Elfes étudièrent intensivement sa technologie et en découvrirent ses secrets, les mettant rapidement au service des armées de la Ligue. En 962, la Ligue mit fin à l’emprise de l’Empire sur l’espace Astral et la guerre redoubla d’intensité.

Au même moment, les invasions de Démons Astraux, qui restaient une menace constante bien qu’elles aient été de moins en moins fréquentes, devinrent de plus en plus nombreuses et intenses. Parmi les peuples des allods, un nouveau culte émergea, voyant des Humains, des Orcs et des Arisen vénérer les Démons tels de terribles dieux. Ces individus considéraient les Démons comme une punition divine, et pensaient qu’en aidant ces créatures dans leur mission, ils pourraient s’assurer une chance de survie.

Cette nouvelle forme de culte devint de plus en plus populaire au fil du temps et commença à se répandre parmi les allods…

Remonter !

(965) Révélation de Tka-rik

Récit autobiographique du Haut Mage Tka-rik.

Ce manuscrit a été trouvé sur un petit fragment d'allod près de l'ancien emplacement d'Hypatie, par une patrouille de la Ligue. Les "Révélation de Tka-rik" contiennent une foule de renseignements sur les habitants de Juneau, et leur lutte contre les démons. Lorsque les révélations furent rendues publiques, les Junes apparurent au monde comme la plus grande des civilisations.
À la suite d'une étude approfondie de l'œuvre et en se basant sur son expérience et ses connaissances, Skrakan en 965, mit au point un moyen de lutter contre les démons astraux et, de ce fait, de lancer la grande Randonnée astrale. (voir le paragraphe correspondant)

"Extraits des révélations"

1. Deux mille ans avant le Grand Cataclysme, les grands magiciens de mon peuple, en quête de pouvoir, ont réussi à ouvrir une porte sur un monde extérieur et c'est ce qui fut à l'origine du morcellement de Sarnaut. Il est temps aujourd'hui de nous repentir de nos péchés. C'était un monde d'énergie primitive. Et de là sont venus les démons, notre malédiction. Ces esprits, naturellement voués au mal et à la destruction, ont soudainement fait irruption dans notre monde, et bien que les Junes aient finalement réussi à sceller la porte, le peu qui réussit à passer fut suffisant pour éradiquer mon peuple. Plusieurs centaines d'années après, le peu d'entre nous qui avait survécu était devenu la proie de ces démons, ils nous chassaient. Les Junes ont presque totalement disparu et les gens qui ont prit notre place aujourd'hui ne savent rien de notre malheur.

Le Grand Cataclysme a troublé notre sortilège de protection, et la porte a de nouveau été ouverte. Je me suis réfugié sur Hypatie et me suis coupé du reste du monde. J'avais peur d'admettre la culpabilité, la culpabilité de mon peuple, mais aussi la mienne et c'est par lâcheté que je n'ai pas informé le monde de la menace qui pesait sur lui. Les événements survenues sur Umoyr en 576 m'ont clairement fait comprendre que les démons étaient de nouveau parmi nous. Il y a trois cents ans, moi et le dernier des Junes avons de nouveaux eu à nous battre contre l'un de ces êtres. Je ne peux plus garder le crime de ma race secret, le erreurs que nous avons commises vont conduire le monde à la destruction. Les démons sont ici, et tôt ou tard, ils vont attaquer

2. Skrakan, je sais que vous trouverez ce livre. Les démons vont attaquer et la seule façon de sauver ce monde de son sort funeste est de sceller la porte que nous avons ouverte. La triste vérité sur mon peuple vous aidera à trouver une solution. N'hésitez pas, autrement les erreurs de mon peuple causeront votre mort ...

Remonter !

(965) Skrakan trouve un moyen de vaincre les démon Astraux

Pendant plusieurs milliers d’années, Tka-Rik fut le Haut Mage d’un allod perdu et de taille modeste nommé Gipat (voir Les Junes sont libérés de leur malédiction). Vivant en ermite, Tka-Rik se coupa de tout contact avec le monde extérieur, que ce soit avec les habitants de l’allod ou ses confrères Hauts Mages. Il combattit seul les démons astraux mais ne fut pas de taille face à leur puissance, et fut mortellement blessé. Avant de mourir, il rentra en contact avec le Haut Mage Skrakan, et le renseigna sur l’existence du livre qu’il était en train de rédiger depuis sa retraite. Nommé « Révélations sur le monde de Sarnaut », cet ouvrage est plus couramment connu du public sous le nom de « La Révélation de Tka-Rik ».

Tka-Rik révéla à Skrakan l’endroit où était caché le livre, aux fin fond de l’un des donjons de la civilisation des Junes sur l’allod Gipat. Tka-Rik passa la totalité de son existence à conserver et protéger ces donjons, et ne souhaitait pas les voir tomber en ruine après sa mort. Dès son décès, l’allod commença à se désagréger et ses parties nord et ouest furent englouties par l’Espace Astral. Il ne restait plus de l’allod qu’une toute petite île astrale protégée par la volonté de Tka-Rik, et Skrakan envoya ses troupes à sa recherche.

Remonter !

(966) Grande randonnée Astrale

En 965, un livre nommé “La Révélation de Tka-rik” arriva entre les mains de Skrakan.

Le livre expliquait que les Démons Astraux étaient des créatures venues d’un autre monde, qu’ils étaient des esprits malins recherchant uniquement la destruction de toute chose. Tka-rik aurait libéré les démons au cours d’expérimentations menées par la civilisation June sur la création de nouvelles sources de magie. Il découvrit que le seul moyen d’arrêter l’invasion était de fermer les portes ouvertes par les Junes et menant vers cet autre monde. Tka-rik avait découvert un moyen de clore définitivement ces portes et l’avait expliqué dans son livre. Skrakan dévoila ces révélations au public, et la guerre entre Empire et Ligue fit une pause temporaire.

En 966, Skrakan et Nezeb signèrent un traité de paix et envoyèrent des éclaireurs dans une mission conjointe afin de découvrir l’emplacement des portes Junes. Plusieurs portes vers le monde des Démons furent découvertes par l’expédition, et deux Hauts Mages furent envoyés afin de les fermer à jamais. Après une bataille contre les Démons, leur armée captura les allods sur lesquels étaient situées les portes.

Les Hauts Mages essayèrent de sceller les portes et échouèrent par trois fois. Ils persistèrent néanmoins et la quatrième tentative fut la bonne, fermant à jamais les portes. La victoire fut cependant de courte durée, car une énorme Tempête Astrale se forma à l’endroit où se trouvaient les portes, détruisant une grande partie des armées présentes. Seuls quelques vaisseaux en périphérie de la tempête purent s’échapper afin de ramener aux dirigeants la nouvelle de la victoire et de la tragédie qui s’en suivit.

Les deux factions avaient perdu leurs chefs, entraînant de grands changements dans leur situation politique respective.

La Ligue était dirigée par le Conseil des Hauts Mages, qui était composé de cinq Hauts Mages et dirigé par Aidenus, le Haut Mage de Kvatoh.

Le changement de pouvoir fut moins facile dans l’Empire, et donna lieux à de sanglantes confrontations entre les aspirants. Au terme de nombreux combats, deux Hauts Mages se retrouvèrent face à face pour la domination de l’Empire : Gurluxor, un vénérable mage suivant de Nezeb, et Yasker, un jeune héros de la Guerre de Kvatoh.

Yasker engagea les négociations avec les Orcs et les Arisen, et obtint leur soutien en échange de la promesse de les intégrer en toute égalité au sein du nouvel Empire. Dépassé, Gurluxor fut vaincu et fuit dans son allod, où l’emplacement de son repère secret reste encore inconnu à ce jour. Victorieux, Yasker se proclama Haut Mage de l’Empire et unique souverain. Il honora la promesse faite aux Orcs et aux Arisen et les éleva à l’égal des Xadaganiens.

Malgré le succès de la Grande Campagne Astrale, l’Astral restait un endroit terriblement dangereux, cachant encore maints démons et autres affreuses créatures astrales. Ces risques n’arrêtèrent pas l’essor des voyages et du commerce astraux. La menace des Démons amoindrie, une autre vint la remplacer et l’on vit l’apparition des Pirates Astraux, attaquant les commerçants indépendants tout autant que les caravanes de la Ligue et de l’Empire.

Dans le même temps, l’alliance formée entre les deux factions afin de combattre les Démons se fissura et les relations devinrent de plus en plus hostiles. Plusieurs conflits de moindre envergure apparurent ici et là tandis que la surpopulation des allods, combinée à des oppositions idéologiques, contribuèrent à faire ressortir les inimités du passé.

En 1008, après de nombreuses escarmouches, la guerre fut officiellement déclarée entre la Ligue et l’Empire. La cause ? Un nouvel allod fut découvert, entre Kvatoh où se trouve la capitale de la Ligue et l’allod Igsh où se trouve la capitale de l’Empire. Son nom est la Terre Sacrée.

Remonter !

(1010 ~ ) De nos jours

Description :
Le monde est aujourd'hui divisé en îlots à la dérive dans des régions dangereuses et sujettes aux caprices de l'Astral. À l'heure actuelle, il y a deux factions agressives l'une envers l'autre, la Ligue et l'Empire. Les deux factions disposent de flotte astrale et de territoires équivalents, aucune des deux ne domine l'autre. Seules quelques exactions de pirates viennent rythmer les combats.

La Ligue :
La Ligue est une alliance démocratique entre les Kanians, les Elfes et les Gibberlings, dirigée par Voisvet Ironfist. La capitale de la Ligue est Novograd. Les membres de la Ligue tiennent une foi inébranlable en la justice dans leur combat pour la liberté.

L'Empire:
L'Empire est un état totalitaire, militarisé et industrialisé. Il est composé des Xadaganiens, des Orcs et des Arisens. La capitale est Nezebgrad où réside le leader Yasker. Les citoyens de l'Empire croient fermement que Yasker les conduira vers un avenir heureux.

Remonter !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Allods Online ?

162 aiment, 75 pas.
Note moyenne : (258 évaluations | 68 critiques)
5,9 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Allods Online
(189 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

355 joliens y jouent, 1054 y ont joué.