[VS1] Pour mort...

"Choisis de t'engager sur les chemins de l'aventure plutôt que de suivre le troupeau dans la plaine. Je ne parle pas seulement des sentiers qui bordent les précipices ou des routes qui traversent la zone sinistrée,
mais également des voies de la destinée. Elles t'entraîneront dans les recoins les plus noirs de ton âme , là où tu rencontreras tes pires adversaires, là où tu puiseras la force de survivre dans ta haine et ton dégout de toi-même."

Mon cœur battait si intensément que je crû que ma poitrine allait se déchirer, révélant les os fins de ma cage thoracique d'Arisen. Le froid mortuaire m'engourdissait les membres et la raison me quittait. Mon regard se perdait dans la nuit sans étoile, qui ne faisait plus qu'un avec les masses sombres des arbres. Je l'écoutais. Sa voix était claire, profonde, imperturbable. Elle me parvenait droit au cœur. Elle m'inculquait les principes de la survie, et sa voix monotone amenait progressivement le sommeil qui me laissait pour mort dans les profondeurs d'Asee Teph.


Côtoyant mon inconscient, mon âme quitta mon corps et entama une promenade nocturne. J'observais, errant au dessus des cimes, les ruisseaux et marais qui s'entrelaçaient dans la verdure sauvage, et s'estompaient dans la brume qui annonçait d'ores et déjà l'aube.


Je repris progressivement conscience. Le soleil levant contrastait avec la pénombre. Ses rayons chauds et doux me caressaient la peau et refermaient mes blessures, tandis que mes yeux éveillés s'emplissaient de lumière. Ma douleur devint infime et je perçu que quelque chose avait changé.


Toute la matinée, j'attendais que la Voix me submerge encore, mais en vain. Ses phrases, pourtant, bien que sans intonation, restaient gravées dans ma mémoire. M'armant de toute ma logique, je cherchais des raisons rationnelles de cette apparition auditive. Le temps s'écoulait et rien ne se dégageait de mes recherches : pour moi, cette expérience relevait du surnaturel. Serait-ce dû à l'étroitesse de la distance qui me séparait alors de la mort ? Mon esprit était bel et bien descendu aux abymes où vaquent des soupirs de vie arrachés aux corps... Des extraits de paroles cognent dans mon crâne et résonnent en un distinct écho. Je les écoutes attentivement, et me décide à suivre ces versets, comme un souffle de renouveau qui fait naître en moi un nouvel objectif : celui de perpétuer ces préceptes...


EternalKaaron

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Allods Online ?

162 aiment, 75 pas.
Note moyenne : (258 évaluations | 68 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Allods Online
(189 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

356 joliens y jouent, 1054 y ont joué.